Ecrits professionnels

Formation en entreprise

Deux jours pour écrire sans peur et sans fautes

 

Certains de vos collaborateurs font des fautes d’orthographe et cela nuit à l’image de marque de votre entreprise.
Cette difficulté dévore leur temps et celui de leurs collègues souvent sollicités pour une énième relecture.
Et si vous leur proposiez une formation où ils réactiveront leurs connaissances, dépasseront leur peur d’écrire 
et découvriront le plaisir des mots ?

Cette formation va au-delà
de la simple remise à niveau en français ; 
elle améliore la performance des écrits professionnels 
(e-mails, rapports, courriers, blog d’entreprise…).

Durant cette formation, les participants vont :

  • apprendre à se méfier des principaux pièges que pose le français.
  • découvrir la cartographie précise des erreurs récurrentes et leurs origines historiques.
  • construire un périmètre de sécurité où ils se sentent à l’aise pour écrire.
  • mettre en place une technique de relecture efficace.
  • comprendre comment mettre leur profil d’apprentissage (auditif, visuel, kinesthésique) au service de leurs écrits.
  • devenir « bons en français », parce qu’ils auront pris confiance en eux et découvert le plaisir qu’il y a à écrire.

Jour 1 : Écrire

Revoir les fondamentaux

– Accord en genre et en nombre
– Conjugaison

Déjouer les pièges

– Lettres doubles et muettes
– Participe passé
– Impératif
– Adjectifs de couleur
– Adverbes en -ment
– Cas d’invariabilité
– Homophones (leur/leurs, se/ ce, quelque/quel que…)
– Verbes pronominaux

Jour 2 : Se relire

Techniques de relecture

– Se détacher du fond pour rester sur la forme
– Lecture focalisée

Points de vigilance

– Fautes courantes
– Ponctuation
– Chiffres
– Abréviations
– Typographie
– Majuscules
– Sigles, titre d’œuvre
– Vérification des données
– Correcteur orthographique

A lire sur l’Experthèque d’Ad’missions
Chère faute d’orthographe

roue26formation_entreprise

Sans envie, point de connaissances.

Ma solution dans un contexte professionnel

L’expérience m’a appris qu’il était plus judicieux de modifier d’abord les comportements avant d’entamer une révision du français. “J’écris de moins en moins, quand je me corrige j’ajoute des fautes donc je ne me corrige plus, je me fais relire, je demande que l’on écrive à ma place.”
Il s’agit donc de valoriser l’importance de la relecture et de lui donner la place qu’elle mérite dans un processus d’écriture.
Il s’agit aussi de modifier certaines croyances qui sont autant de freins. Mon accompagnement vise à désamorcer chacune d’elles.
– « Le français ne sert à rien »
– « Le français est trop compliqué »
– « Il n’y a que des exceptions »
– « Je suis nul en orthographe »
– « Je n’y arriverai jamais, dans la famille, on n’a jamais été bon en orthographe »
J’ai imaginé des parcours de réappropriation du français qui s’appuient sur l’exploration des différents temps d’écriture (premier jet, relecture, lecture finale) avant d’entamer une remédiation visant à corriger les erreurs restantes.
Au terme de ce processus, les règles fondamentales auront été expliquées mais, avant cela, des leviers puissants tels que la motivation, le plaisir, l’estime de soi auront produit leurs effets.

Il ne s’agit pas de faire moins de fautes le jour de la formation et dans la semaine qui la prolonge. Il s’agit de pérenniser cette transformation et de mener chaque participant vers l’autonomie et vers le plaisir d’écrire. C’est pour cela que chacun bénéficie d’un accompagnement particulier.
En fonction des besoins des entreprises, j’ai imaginé différents parcours qui peuvent être menés de manière collective ou individuelle.

Parce que nous écrivons de plus en plus, les fautes d’orthographe sont mathématiquement de plus en plus nombreuses, visibles, envahissantes et… pénalisantes. On mesure aujourd’hui le coût économique d’une seule faute d’orthographe.

Remplacer peur d’écrire par plaisir d’écrire

Les “- 2 pour l’orthographe” qui sanctionnaient les copies d’école ne cicatrisent pas facilement. Ils  laissent des traces et installent parfois des peurs tenaces qui rendent l’écrit douloureux. Coach professionnelle certifiée, j’accompagne les salariés que le français en général et l’orthographe en particulier font souffrir. Je les aide à surmonter cette difficulté, qui gêne le bon déroulement de leur carrière.

J’ai la conviction que certains problèmes de français ne peuvent être résolus par une énième exploration des manuels de grammaire. C’est la confiance et le plaisir qui conduisent à une bonne expression écrite.

J’organise des ateliers d’écriture professionnelle pendant lesquels j’explique pourquoi le français est une langue complexe et fais prendre conscience de sa force et de sa subtilité. Ce n’est pas pour rien qu’elle a été la langue des diplomates. J’explore la façon d’écrire de chacun, le temps accordé à la relecture, je donne des trucs pour éviter les pièges les plus courants.

En plus des ateliers d’écriture collectifs, je propose des accompagnements en face à face, sur place ou par Skype, adaptés aux besoins de chacun.

S’approprier l’écriture par la réécriture !

Je propose également divers accompagnements individuels personnalisés adaptés aux besoins : aide ponctuelle, préparation à un objectif précis (campagne marketing sur les réseaux sociaux, par exemple), travail de fond. Au fil de cet accompagnement, les écrits gagnent en efficacité, en précision. Par des mises en situation concrètes et des jeux d’écriture, les règles fondamentales du français prennent sens tandis que s’élaborent des stratégies d’écriture et de relecture.

N’hésitez pas à me contacter pour en savoir plus.

Mémento  Vingt-Six gratuit

Vous pouvez aussi obtenir ici le Mémento  Vingt-Six gratuit qui résume les principaux pièges du français.

 

Le poids de la faute d’orthographe

Jamais nous n’avons autant écrit. Là où les générations qui nous ont précédés téléphonaient, s’abstenaient : nous, nous écrivons. Sans arrêt. À tour de bras.
Jamais nous n’avons autant écrit et, parallèlement, jamais notre niveau de français n’a été aussi bas. Des études livrent des chiffres alarmants. Un élève en première année de fac fait deux fois plus de fautes que son homologue d’il y a seulement vingt ans.
En outre, nous utilisons des moyens de communication qui autorisent des diffusions massives, planétaires, instantanées, offrant à nos fautes d’orthographe – de plus en plus nombreuses – une grande visibilité.
Les entreprises, les salariés, tous les professionnels ont beaucoup à gagner à soigner leur expression écrite.

Nouveau
Témoignages

“Cela permet de voir les choses différemment.”

“On se sent plus libre pour parler.”

“Je trouve mon arbre de plus en plus beau.”

Inscription newsletter

Gardons le contact

Je souhaite recevoir la lettre d'informations 26