Se préparer à un métier qui n’existe pas encore

Publié par Anne-Marie Blessig le

Choisir son orientation, c’est accepter de réfléchir en termes de métier et non d’études. Certes nous vivons dans un pays où l’on accole volontiers à son nom l’école (et l’année de promotion) dont on est sorti parfois 25 ans auparavant !
Réfléchir à son orientation, c’est construire un projet professionnel qui démarre peut-être par un parcours scolaire précis mais qui voit au-delà. C’est choisir un métier dans lequel on se sent à l’aise.
Les élèves d’aujourd’hui sont confrontés à une double difficulté : se projeter dans un environnement économique… compliqué et imaginer une carrière qui leur fera exercer plusieurs métiers dont certains n’existent pas encore. Il en faut de l’imagination pour trouver sa place dans un tel contexte ! Pourtant cette double contrainte ne semble pas effrayer les jeunes générations, selon le Monde ils sont 53 % à être confiants. Tant mieux ! Puisque personne ne sait ce que deviendra l’offre professionnelle autant se fier à sa boussole intérieure et à ses propres valeurs.

Nous assistons à un éclatement des codes convenus. Des polytechniciens bifurquent et renoncent à une carrière toute tracée pour créer des start-up. Des jeunes déscolarisés créent avec succès des entreprises florissantes sans passer par les cases jadis réputées comme incontournables. Le numérique en allégeant les structures donne plus de liberté d’actions. Notons cependant une envie commune de sortir des rangs et une énergie folle. L’avenir appartient à ceux qui rêvent haut ! « Ce qui peut aider un jeune à trouver sa voie, c’est son pouvoir de rêve », constate en effet Boris Cyrulnik dans un autre article du Monde. Vous découvrirez dans cet article, et dans ceux qui composent cette série, matière à réflexion et des raisons de croire en votre bonne étoile.

Puisque votre futur métier n’existe pas, inventez-le !

Catégories : Actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *