Le cycle du succès 1/3

Coaching scolaire & formation

Le cycle du succès 1/3

27 mars 2018 Méthodologie 0
visuel cercle vertueux du succès

Rien ne résiste au cocktail suivant : implication, régularité et confiance. Que ces ingrédients accompagnent les futurs bacheliers dans leurs révisions… Aujourd’hui nous allons parler d’implication et présenter une méthode active de révision.

L’implication en classe

visuel cercle vertueux du succèsS’impliquer, c’est être acteur. Acteur en classe où l’essentiel de la réussite se construit. Une heure d’écoute pleine et active en classe économise tant d’heures de révision. Surtout si on prend la peine de commencer son cours par cette simple phrase : “Que sais-je déjà ?“. Ce sésame met les rouages de la mémoire en action et place les connaissances déjà acquises au devant de la scène mémorielle. Elles sont prêtes à accueillir les informations supplémentaires que le professeur va délivrer durant son cours. Elles recevront ces nouvelles venues, leur feront le tour du propriétaire.  Ces jeunes connaissances ainsi adoubées auront certainement envie de rester.

Gardons à l’esprit cette loi immuable : le cerveau efface. Sans volonté et effort de mémorisation, 80 % du cours aura complètement disparu dès le lendemain. Pour limiter cette déperdition, fixez un premier jalon et à la fin du cours demandez-vous : “Qu’ai-je retenu ?”

Vous donnerez alors à votre cerveau l’ordre implicite de mémoriser une partie de ce que vous avez entendu pendant le cours.

Pour résumer

  • En entrant dans la classe : Que sais-je déjà ?
  • En sortant de la classe : Qu’ai-je retenu ?

Ces deux questions favoriseront grandement votre mémorisation, limiteront la fonte des informations et réduiront vos temps de révision.

 

L’implication à la maison

Mieux encore, en rentrant chez vous, reprenez leçon par leçon

Cahier fermé, posez-vous la précieuse question “Que sais-je déjà ?” et explorez votre mémoire dans ses moindres recoins pour faire grandir cette boule de connaissances. Servez-vous de vos sens et de tous les indices récupérateurs que vous avez inconsciemment enregistrés. Le prof était près de la fenêtre quand il a dit ça. Il a écrit ça au tableau. Forcez-vous à cette exploration, elle est très efficace.

Lorsque vous êtes sûr d’avoir extrait tout le jus de votre mémoire, ouvrez votre cahier et relisez votre cours.

Enfin, refermez votre cahier et posez-vous encore une fois la question “Qu’ai-je retenu ?”

Faites l’exercice les jours suivants, au fur et à mesure votre mémoire aura de plus en plus de plaisir à vous restituer ce que vous avez installé.

Ces quelques minutes ainsi menées et fréquemment répétées vous apporteront bien plus que des heures de révision juste la veille de l’évaluation

Faites le test et dites-moi ce que vous en pensez. Bonnes révisions !

Vous trouverez aussi dans les ressources gratuites l’e-book “Être acteur de sa scolarité”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.